# RECONVERSION PROFESSIONNELLE 29 : ALINE ET LA MODE ÉTHIQUE

Aline est la co-créatrice de la jolie marque de mode éthique Muse and Marlowe. À l’approche de la quarantaine, l’ex-responsable communication décide de se lancer un sacré défi : créer une ligne de vêtements éco-responsables.
Elle nous raconte son changement de vie !

Elles aussi se sont lancées dans la création d’une marque de mode :
# Candice et sa marque de vêtements de grossesse
# Chloé et ses sweats et t-shirts qui donnent la pêche
# Sophie créatrice de la marque lifestyle Bonnefamilles

J’avais déjà eu plusieurs vies professionnelles avant de lancer Muse and Marlowe, mais j’ai longtemps travaillé dans la communication : en agence de pub puis dans un groupe de cosmétique en tant que Responsable communication Retail pour la France… Plus les années en entreprise passaient, plus je me sentais coincée au milieu d’une grande mascarade ! Il fallait que je parte avant de « péter un cable » !

Ce qui a m’a décidé ? Sans hésitation, l’arrivée de ma fille… avec l’impression que la vie peut commencer à tout âge ! J’avais aussi envie de donner plus de sens à ma vie pro, qu’elle davantage écho à mon style de vie et mon envie d’agir… Tout ce que je vivais au quotidien avec mon mari, très engagé pour l’environnement…

Aline a crée sa marque de mode éthique
Aline et son associée, Lucie

CRÉER UNE ENTREPRISE EN ACCORD AVEC SON ENGAGEMENT ÉCOLOGIQUE

Mon projet est le fruit de ma passion… et de ma rencontre avec Lucie dans la dernière société où j’ai travaillé. Main dans la main, grâce à notre amitié et à notre complémentarité, nous avons fait naître Muse & Marlowe, une ligne de vêtements femme éco-responsable.

Fin 2017 : la décision est prise de quitter nos postes respectifs.
Février 2018 : nous passons à l’acte ! Nous avions déjà à ce stade une étude de marché et un business plan bien ficelés. Et avons opté pour un accompagnement à l’entrepreneuriat (la CCI d’Ille-et-Vilaine, et le Réseau Entreprendre en Bretagne), et dans la gestion financière (les Cigales et Initiatives).

Pour le reste… nous avons décidé de capitaliser sur nos compétences existantes – même si nous découvrons de nouveaux métiers tous les jours ou presque ! Et sommes devenues des adeptes du système D : on apprend en marchant ! Il faut savoir accepter les imperfections. Les imperfections font d’ailleurs parties de l’ADN de notre marque car nous la voulons résolument humaine.

collection Muse and Marlowe
la mode éthique par Muse and Marlowe

“JE N’ÉTAIS PAS DESTINÉE À ENTREPRENDRE”

Je n’étais pas du tout destinée à entreprendre ! On m’a plutôt appris à avoir peur et à rester bien à ma place. C’est donc un véritable bonheur de faire un pied de nez à ce destin qui semblait tout tracé…
La situation était loin d’être “idéale” quand je me suis lancée ! Mon mari gagne peu et nous avons une fille en bas âge. Mais quand on oublie toutes les injonctions que la société nous impose, rien n’est impossible !

Aujourd’hui, nous ne gagnons pas encore notre vie avec Muse and Marlowe. J’aimerais bien sûr que notre activité soit rentable, et toucher plus de plus en plus de femmes, pour en vivre humblement et pouvoir porter de manière pérenne le message que nous souhaitons véhiculer !
Mais je sais de combien nous avons besoin pour vivre… et que le bonheur n’est pas matériel ou financier. Nous sommes dans une phase de déconsommation… libératrice !

Et si Muse and Marlowe n’évolue pas comme nous l’espérons, je suis prête à faire ce que l’on appelle – souvent à tort ! – un petit boulot. Je préfère un poste moins éblouissant mais sans les guerres d’ego que je ne comprends pas…
Nous n’avons pas choisi la facilité mais pour rien au monde je ne regrette mon choix ! 

Merci Aline pour ce témoignage !
Quant à vous, lecteurs et lectrices, filez voir les superbes créations d’Aline et son acolyte sur museandlarlowe.com.
Quand mode et éthique s’allient à merveille…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *