#RECONVERSION PROFESSIONNELLE 37 | CANDICE : “IMPOSSIBLE DE RETROUVER MON JOB D’ANALYSTE APRÈS MON CONGÉ MATERNITÉ”

Candice Neuvième Ciel sareconversion professionnelle après son congé maternité

“Suis-je heureuse ?”. Après la naissance de son fils, Candice se questionne sur son épanouissement professionnel. La réponse tombe vite, et la consultante en stratégie ne reprend pas le chemin de son entreprise. Zoom sur une belle reconversion professionnelle post congé maternité, et sur la création de Neuvième ciel – une jolie marque de vêtements pour femmes enceintes et allaitantes, élégantes, abordables et 100% fabriqués en France. 

Elles ont aussi switché après leur congé maternité :
Olive, du luxe aux vêtements bébé
Gaëlle, de la communication à son association Petit Cœur de Beurre
Chloé, de Risette

#RECONVERSION PROFESSIONNELLE : LE DÉCLIC PENDANT MON CONGÉ MATERNITÉ

“Tout a commencé… avec l’arrivée de mon bébé ! Sentir ce petit être qui grandissait dans mon ventre, communiquer avec lui, créer la vie… j’ai vécu une première grossesse intense ! Ces 9 mois magiques, puis la naissance de mon fils ont remué beaucoup de choses. Et ont fait naître chez moi une profonde remise en cause sur le bonheur au travail. Étais-je heureuse ? Épanouie ? 

La réponse est vite tombée : je n’avais aucune envie de retrouver mon poste d’analyste après mon congé maternité ! Mon désir ? Créer un projet qui vienne de moi, et laisser quelque chose à mon fils… exactement comme mes parents l’ont fait avant moi. Je viens d’une famille d’entrepreneurs dans le domaine du textile, et mes parents sont la plus belle réussite entrepreneuriale que je connaisse. Un exemple de persévérance et de succès que je rêve de suivre !

#CRÉATION D’ENTREPRISE : UNE IDÉE TROUVÉE PENDANT MA GROSSESSE

Candice Neuvième ciel Candice reconversion professionnelle après son congé maternité

La reconversion professionnelle était lancée, et l’envie d’entreprendre gagnait du terrain dans ma tête. En parallèle, je me rappelais ce qui m’avait le plus manqué pendant ma grossesse : des vêtements jolis, chics… et abordables. Mon projet était tout trouvé !

6 mois plus tard : Neuvième ciel est né : une ligne de vêtements élégants et accessibles pour femmes enceintes et allaitantes, 100% fabriquée en France. 

Cette aventure a été un véritable défi pour la jeune maman que j’étais. Objectif : créer une marque en 6 mois… et avec un bébé ! Penser et dessiner la collection, trouver une modéliste, réaliser les prototypes, les essayer, trouver des coupeurs et des façonniers de qualité, lancer la production, assurer le marketing et la communication, créer le logo, l’identité visuelle et le site Internet, tout en gérant l’administratif et le juridique… le challenge était de taille ! 

Ce défi, j’ai réussi à le relever grâce à une équipe que j’ai fédérée autour de moi : des amis que j’ai embarqués dans mon projet, et qui m’ont apporté leur expertise depuis la création de l’entreprise ! (Je tiens à les remercier chaleureusement de leur soutien sans faille !)

J’ai surtout appris sur le tas. En cherchant, en rencontrant des professionnels de la Mode, en me trompant… et en me relevant. Il n’y a pas de meilleure formation pour créer sa boîte !

#CHANGEMENT DE VIE : MON BILAN

Bilan ? Positif ! Je me lève chaque jour en étant heureuse de ce que je fais. Je peux être moi-même, et choisir les personnes avec qui je travaille (ce qui est loin d’être le cas en entreprise !). Et ça, ça vaut de l’or !

Je vis de mon entreprise. Même si ne me paie pas beaucoup pour tout réinvestir : créer de nouveaux modèles, réassortir les tailles et couleurs manquantes… demandent constamment une importante avance de fonds !

Je trouve aussi beaucoup plus de reconnaissance. Mes clientes, et mes abonnés Instagram qui me suivent dans mon quotidien d’entrepreneuse sont très présentes, bienveillantes, encourageantes… Ma plus belle récompense ? Une cliente qui me dit : ‘vos créations sont tellement jolies que ça me donne envie de refaire un bébé’ ! 

Le point noir ? Je n’ai plus de WE, de vacances, je travaille constamment ! Et je ne parle pas des réseaux sociaux où la déconnexion est quasi inexistante ! Il faudrait que j’apprenne à couper, mais je n’y arrive pas totalement. Je l’ai voulu, et je l’assume mais il est vrai que créer une entreprise, et de surcroît, une marque digitale, demande un investissement à 200% !

Verdict : je ne regrette rien, absolument rien de mon ancienne vie. Même le salaire ! Je suis beaucoup plus épanouie aujourd’hui, à la tête de mon entreprise, qui a du sens et me passionne plus qu’à faire des slides, bien payées, dans un bureau fermé ! Tout est une question de choix : il faut apprendre à se connaître pour être heureux dans sa vie professionnelle et personnelle. Et les deux sont intimement liés.

Un grand MERCI à Candice, pour son témoignage de reconversion professionnelle post congé maternité ! A suivre sur le site de Neuvième ciel… ou sur Instagram !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *